Thursday, September 20, 2012

Une exposition qui a de la Gaule

Casser le mythe du Gaulois fruste et rudimentaire. L'exposition «Au temps des Gaulois, l'Aquitaine avant César», qui s'ouvre samedi 15 septembre au musée d'Aquitaine à Bordeaux, et que 20Minutes a pu visiter en avant-première, entend revenir sur quelques idées reçues. Les bijoux en or montrent ainsi la précision de nos ancêtres dans la sculpture d'objets. Les restes de bracelets en verre prouvent qu'ils savaient déjà tailler ce matériau.

Les meules qu'ils avaient des connaissances avancées pour le travail de la terre. Tous ces objets, présentés sur trois niveaux, ont été trouvés lors de fouilles ces quinze dernières années, à Bordeaux et dans le reste de l'Aquitaine, notamment sur le site de Lacoste. Certains seront montrés pour la première fois au public, comme cette sculpture de tête de Gaulois en calcaire, déterrée sous le parking du grand hôtel de Bordeaux.

Les chantiers menés par l'Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) ont aussi permis d'en savoir plus sur le mode de vie des Gaulois dans la région. Une maison typique de village de l'époque a ainsi pu être reconstituée grandeur nature, ainsi qu'un four et un grenier. Des ateliers de poterie et verrerie montreront les techniques utilisées par ces populations entre le Vème et le Ier avant J.-C. Le fac-similé d'une pirogue trouvée dans le lac de Sanguinet fera également sensation. A ne pas rater non plus l'exceptionnelle collection de pièces en or. C'est en effet à partir du IIIème siècle avant J.-C. que la Gaule commence à frapper ses propres monnaies, avec ses effigies «picassiennes.»

Christophe Sireix, archéologue à l'Inrap du grand Sud-Ouest, a mené le chantier de fouilles sur le site de Lacoste, et participé à l'organisation de l'exposition. Il répond aux questions de 20Minutes.

Via Une exposition qui a de la Gaule