Tuesday, August 07, 2012

L’épilepsie de Jules César

On connait le destin tragique de César, on a parfois notion de sa maladie épileptique, on sait moins quel rapport César entretenait avec le corps médical.
Essayons d'y voir plus clair.

Biographie
Né le 13 juillet 100 av JC à Rome, mort assassiné le 15 mars 44 av JC à Rome par son fils adoptif Brutus, César est le symbole de la Rome antique.
Ayant débuté sa carrière politique comme tribun, puis questeur, puis édile, il est actif également dans le domaine judiciaire, même si ces premières affaires en tant qu'avocat ne sont pas une réussite.
Le détail de son parcours est relativement complexe et tissé de manoeuvres politiques pour arriver au stade de consul en 59.
Le premier triumvirat est formé avec Pompée et Crassus, c'est une sorte d'accord secret pour le partage du pouvoir. Mais cet accord ne sera que temporaire et se finira après la mort de Crassus, par une guerre d'abord politique puis véritablement militaire contre Pompée.

César qui a été proconsul en Gaule, ce qui lui a assuré sa notoriété et son respect, est vu comme un ennemi potentiel de la République, suspectant ses ambitions de pouvoir absolu.
César se place alors en victime et décide d'intervenir dans l'illégalité, c'est l'épisode de la traversée du Rubicon. Profitant de sa popularité auprès du peuple romain, même s'il en est éloigné, du soutien de son armée et de sa vitesse de déplacement, il avance sur Rome sans rencontrer de résistance. Plutôt que de risquer un bain de sang en pleine Italie, Pompée et les autres consuls vont déserter la ville et engager une fuite en espérant grossir leurs troupes progressivement jusqu'en Egypte. Mais c'est plutôt le contraire qui se produit.

Rome laissée à elle-même accueille finalement César comme un dirigeant légitime, et habilement, il rassure le Sénat, prend quelques mesures populaires, ne donnant pas l'allure d'un tyran.

Via http://thoracotomie.com/2012/08/03/l-epilepsie-de-jules-cesar/