Monday, July 16, 2012

Un quartier de la ville antique de Vorgium exhumé , Morbihan

Depuis mi-avril, une équipe de sept archéologues mène une fouille rue Robert-Froger, à Carhaix, en amont de l'aménagement d'un habitat pavillonnaire.
Tout a commencé en 2008, lorsque M. et Mme Cudonnec ont acheté un terrain de 480 m 2 pour y faire construire leur maison. Leur souhait était qu'elle soit proche du centre-ville de Carhaix. Trois ans après, toujours pas de nouvelle maison, mais les vestiges de deux insulae (habitations de la Rome antique), situées au bord d'une ancienne voie romaine s'étalant du nord au sud de la ville.
De riches propriétaires

Selon les archéologues, ces deux résidences privées ont pu abriter des Romains entre le I er et le IV e siècle de notre ère, lorsque Carhaix, alors dénommée Vorgium, était capitale de cité de la Bretagne. L'opération d'archéologie préventive est sur le point de se terminer. Elle aura permis la sauvegarde par l'étude de ces vestiges, avant la poursuite des travaux sur la parcelle.
« Les vestiges sont dans un excellent état de conservation car il ne s'était rien passé sur le sol depuis la période gallo-romaine. Ils permettent une très bonne lecture de l'histoire » explique Mélanie Scellier, chargé de développement au sein de l'Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives).

« Ces vestiges nous permettent presque de voir les évolutions des maisons en direct et en particulier les différences de choix techniques et architecturaux entre deux propriétaires contemporains mais aussi l'évolution d'un quartier sur plus de quatre siècles d'occupation » complète Didier Rigal, responsable de l'opération de chantier.

Via http://www.ouest-france.fr/2012/07/14/morbihan/Un-quartier-de-la-ville-antique-de-Vorgium-exhume--63247485.html