Monday, July 30, 2012

ORANGE Sa majesté le Théâtre antique

Le Théâtre antique d’Orange est le mieux conservé de l’Empire romain. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, il témoigne de la grandeur de la Rome impériale. Tout à Orange transpire cet héritage. L’Arc de Triomphe, porte d’entrée de la ville, est orné d’un riche décor mis en valeur par sa récente restauration. Ces lieux témoignent du travail des hommes. 103 m de long, 1,80 m d’épaisseur et 37 mètres de haut : la façade du théâtre est à couper le souffle. Stendhal a même écrit « on ne peut se lasser de considérer cette muraille si grande, si simple, si bien bâtie et si bien conservée ».

Un haut lieu de spectacles, avec les Chorégies comme fleuronUne fois les grilles du Théâtre franchies, se dévoile le mur de scène qui était décoré de marbres, de stucs, de mosaïques, de statues et de colonnes, la scène, l’orchestre et les gradins, qui peuvent accueillir 10 000 spectateurs. Le théâtre antique a été pensé pour diffuser la culture latine et reste aujourd’hui un haut lieu de spectacle, avec pour fleuron les Chorégies.
À l’époque romaine, les spectacles étaient sans doute des mimes, des récitals de poésies, des joutes oratoires, etc.

Les habitants remplissaient les gradins, s’installant selon leur hiérarchie sociale. Mais le théâtre a failli ne pas traverser le temps : les spectacles devenus de plus en plus violents, il était considéré comme un lieu de perdition. À l’heure où le christianisme fut proclamé religion officielle de l’Empire en l’an 391, l’Église ordonna sa fermeture. Après les invasions barbares vient le temps des pillages. Le théâtre sert de poste de défense au Moyen-Âge puis de refuge, pendant les guerres de religion. L’épaisseur des murs abrite même une prison jusqu’au XIX e siècle.

Prosper Mérimée en 1825 lance un vaste programme de rénovation et les premières “fêtes romaines” en 1869 révèlent cette acoustique oubliée, qui honore les voix d’opéra, c’est un prémice aux Chorégies qui voient le jour en 1971.

Aujourd’hui, plus de 200 000 visiteurs viennent chaque année le découvrir. Pour leur donner un aperçu du théâtre au fil des siècles, un film retrace 2000 ans d’Histoire et depuis 2010, un spectacle multimédia “Les Fantômes du Théâtre” offre un nouveau regard sur le site à travers les personnages qui ont foulé la scène : Barbara Hendricks, Placido Domingo, Roberto Alagna…

Via http://www.ledauphine.com/vaucluse/2012/07/27/sa-majeste-le-theatre-antique