Monday, July 30, 2012

Découverte de taille près de Rennes

En plein milieu du lotissement d’une paisible ville de la périphérie rennaise, desarchéologues ontpu explorer une villa gallo-romaine d’exception de par sa taille. Il s’agit du seul exemplaire de ce type connu en Bretagne à ce jour.

La famille gallo-romaine propriétaire de la villa étudiée parlesarchéologues de l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) était probablement l’une desplusimportantes de Rennes, à l’époque. L’habitation, d’une surface de3.500 à 4.000m², était une résidence secondaire, située à une dizaine de kilomètres de lagrande ville: Condate. Unedizaine de chercheurs s’yaffairent depuis le mois de mars. «Nous connaissions l’existencede ce site depuis les années80, explique Romuald Ferrette, responsable d’opération àl’Inrap. Une autre partie de lavilla avait été étudiée dans lelotissement. On savait qu’ontrouverait la suite des bâtiments».

Trois thermes romains mis au jour
Mais quelle ne fut pas la surprise des chercheurs lorsqu’au bout de la truelle, ils ont exhumé trois ensembles balnéaires successifs, en usage du Ier au IVesiècle de notreère. «C’est une découverte majeure à laquelle on ne s’attendait pas, poursuit l’archéologue. Les bâtiments romains avaient une architecture parfaitement symétrique. Ce n’est pas du tout le cas, ici». Comme dans tous les thermes romains, on voit les trois salles de températures différentes (froide, tiède et chaude) ainsi que le système de chauffage par le sol et les chaufferies. Des objets liés à la toilette, des bijoux et de nombreuses pièces de monnaie font aussi partie des trouvailles.

«Grâce à ces pièces, explique Bastien Simier, responsable de secteur sur la fouille, nous avons appris que les bâtiments ont été utilisés tardivement, probablement jusqu’au début du Vesiècle». Ce témoignage d’occupation tardive est rarissime en Bretagne.

«La fin du IIIesiècle marque une crise économique et sociale sans précédent dans tout l’empire romain, explique BastienSimier. Les villas sont désertées». Les invasions «barbares» ne vont pas arranger les choses.

Via http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/morbihan/fouilles-decouverte-de-taille-pres-de-rennes-28-07-2012-1788879.php