Sunday, May 20, 2012

Un artisan d'Agendicum

Je vous ai présenté la dernière fois l'une des mosaïques gallo-romaines conservée dans les musées de Sens. Aujourd'hui je vous propose de nous rendre dans une autre salle afin de découvrir la stèle funéraire d'un artisan local à peu près de la même époque.

La stèle de Bellicus, le jeune forgeron

C'est une stèle remarquable, car il s'agit d'un personnage sculpté dans une niche semi-cylindrique avec arrière-voussure sphérique accompagnée de deux oreilles, comportant elles-mêmes des informations importantes. Chaque détail de l'ensemble a une signification précise que nous allons détailler ci-dessous.

Ses dimmensions hors tout sont modestes : 1 mètre de hauteur sur 0,50 de large et 0,40 d'épaisseur. Selon Julliot, elle daterait du milieu du IIe siècle après J-C. Elle avait été mise au jour en 1864, lors du démontage de la muraille, près de la porte Formau. Elle avait été arrachée à l'un des cimetières qui entourait la ville 17 siècle plus tôt pour l'édification des ramparts d'Agendicum (voir l'article sur la muraille de Sens).

http://agendicum.over-blog.com/article-chauteaubleau-3eme-partie-102052904.html