Sunday, May 20, 2012

L'année des quatre empereurs

Période traumatisante et riche en rebondissement s'il en est, l'année des quatre empereurs marque une certaine césure dans le système du principat tel qu'il avait été forgé par Auguste. En effet, jusque là, les empereurs romains se succédaient, non de père en fils, mais dans un certain cercle familial, qu'ils s'y rattachent par branches parallèles ou par mariage, ils se placent donc directement dans l'héritage du premier empereur et forment une sorte de maison impériale qui semble en quelque sorte incarner la famille dirigeante de Rome…

Or, si avec Caligula l'alerte avait été chaude, la rupture est consommée avec Néron ; cette illustre dynastie que l'on connait sous le nom de Julio-Claudienne s'éteignit. A Rome la place était vacante, restait à savoir si le régime pourrait y survivre. L'ouvrage de Pierre Cosme s'attaque donc à une tâche véritablement complexe et importante, qui a, de plus, était émaillées d'un bon nombre de clichés, savamment instillés, pour certains, par la verve de quelques auteurs antiques, comme Suétone, qui ont, au milieu d'une excellente production littéraire, laissé courir les rumeurs les plus éhontées. Le travail de l'historien est donc de tenter d'y voir plus clair, et, au besoin, de convoquer d'autres sources, afin de croiser les témoignages du passé pour de tenter de donner un éclairage satisfaisant.

http://www.histoire-pour-tous.fr/livres/67-essais/4103-lannee-des-quatre-empereurs-p-cosme.html