Monday, February 20, 2012

Limes : définition et explications

Le limes est le nom, donné par les historiens modernes, au système de fortification romain établi tout au long des frontières de l'empire. Il marque donc la frontière entre l'empire romain et le monde barbare, tel qu'il était entendu par les romains, à savoir les peuples ne parlant ni grec, ni latin. Il a un but défensif et douanier.

Des limes plus ou moins élaborés ont ainsi été établis sur la plupart des frontières de l'Empire. Les plus célèbres sont ceux construits dans le nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) de la province de Bretagne (actuelle île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a donné l'adjectif…) de Grande-Bretagne) : les murs d'Hadrien, d'Antonin et de Septime Sévère. Le plus grand était établi le long du Rhin et du Danube, par une succession de tours de guet, de castella (fortins), de places fortes reliées par un réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet),…) très dense de voies romaines. Un limes de ce type, mais moins profond et moins dense, était construit en Afrique du Nord.

Aujourd'hui, le limes romain en Allemagne est reconnu comme patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO.

Plus à Limes : définition et explications

http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=6830