Monday, February 20, 2012

Les fresques dans le temple de Horta à Apamée illustrent des thèmes spirituels et historiques

Hama / Les fresques découvertes dans le temple du Dieu Mithra situé à Horta au nord de la ville antique Apamée ont suscité l'intérêt des archéologues car elles démontrent la diffusion des pensées du paganisme dans les anciens cultes orientaux.

Les fouilles menées dans le site à partir de l'an 1977 jusqu'à l'an 2009 ont découvert le temple du Dieu Mithra qui est celui des élites gouvernantes dans l'empire romain.

Selon les archéologues, cette découverte archéologique documente les rites du culte clandestin qui étaient dominants à cette époque-là.

Le président du département des antiquités à Hama, M. Abdel Qadr Farzat, a fait savoir que le Dieu Mithra, selon les rites religieux romains, symbolisent la lumière jaillie de la roche, soulignant que ce culte avait apparu aux pays de Perse avant de se transmettre ensuite au site de Horta au cours des guerres des armées perses pour qu'il soit propagé en Rome antique.

Il a indiqué que le temple s'étale sur une superficie de 74 mètres dans une grotte creusée dans la roche dans la terre.

M. Farzat a fait savoir que le temple avait conservé son aspect primordial, soulignant que les gens peuvent constater un dessin du Dieu Mithra sur le mur oriental du temple.

M. Farzat a souligné que le mur occidental du temple comprend des images représentant des forts animaux, notamment le tigre, le cheval et le cochon sauvage.

De son côté, M. Nadr Ladaa, président du département des antiquités à Apamée, a fait noter que le département des antiquités de Hama ouvrira prochainement un pavillon dans le musée national de Hama pour exposer des fresques illustrant les dimensions spirituelles et historiques.

A. Chatta / R. Bitta

Plus à Les fresques dans le temple de Horta à Apamée illustrent des thèmes spirituels et historiques - SANA, Syrie

http://www.sana.sy/fra/54/2012/02/11/399755.htm