Saturday, January 28, 2012

Pointe-à-Callière ouvrira ses portes aux Étrusques

http://www.journalmetro.com/linfo/article/1078373--pointe-a-calliere-ouvrira-ses-portes-aux-etrusques

Les travaux d'extension avancent au musée Pointe-à-Callière. La première exposition au futur pavillon des Marins est prévue pour juin. Elle sera consacrée aux Étrusques, une civilisation aujourd'hui disparue, qui a vécu entre le 9e et le 1er siècle avant Jésus-Christ, au centre de l'Italie, avant de se diluer dans l'Empire romain. «C'est une civilisation fascinante à qui l'on doit le développement de la métallurgie du bronze. Dans l'Antiquité, c'était vraisemblablement la seule civilisation où la femme était l'égale de l'homme», explique Francine Lelièvre, la fondatrice du musée. Depuis plusieurs années, Mme Lelièvre rêve de monter cette exposition. Mais il n'est pas facile de convaincre les différents musées de lui prêter des pièces. «Généralement, les musées italiens ont pour politique de ne pas prêter leurs pièces. Le secret pour y arriver, c'est le réseau», explique la fondatrice du musée qui travaille sur cette exposition depuis cinq ans. Comme aux échecs, il faut aussi savoir jouer plusieurs coups à l'avance. Ainsi, quand le musée montréalais a demandé des pièces au British Museum dans le cadre de l'exposition sur l'Île de Pâques, cela visait avant tout à obtenir la fameuse accréditation. «Une fois accrédités, nous avons pu leur demander des pièces rares pour l'exposition sur les Étrusques», confie Mme Lelièvre. Mais avant de présenter l'exposition de quelque 200 objets, le musée voulait une salle digne de ce nom. Ce sera chose faite avec la Maison des Marins. En plus des salles d'exposition, l'édifice comprendra un espace, où les jeunes pourront réaliser de vraies fouilles archéologiques.

D'ici 2017, le musée prévoit retaper cinq sites, dont notamment le sous-sol de l'édifice des douanes, l'égout collecteur William et le site de l'ancien parlement.