Saturday, January 28, 2012

Angleterre: une mystérieuse structure de la période romaine découverte

Les découvertes archéologiques
http://decouvertes-archeologiques.blogspot.com/2012/01/angleterre-une-mysterieuse-structure-de.html

La récente découverte d'une mystérieux bâtiment "ailé" en Angleterre, qui à l'époque romaine a pu être utilisée comme un temple, se révèle être un casse-tête pour les archéologues: en effet, il n'y a pas d'autre bâtiment connu avec lequel faire un parallèle.
Construit il y a environ 1800 ans, l'ensemble a été découvert dans le Norfolk, dans l'est de l'Angleterre, juste au sud de l'ancienne ville de Venta Icenorum.
La structure a deux ailes rayonnantes à partir d'une pièce rectangulaire qui elle-même mène à une salle centrale.

 "En général, pendant l'Empire romain les gens construisaient selon un répertoire de formes architecturales fixe", a déclaré William Bowden, professeur à l'Université de Nottingham. L'étude a été réalisée en collaboration avec le Groupe de Recherche Historique et Archéologique de Norfolk.

La forme ailée de l'édifice semble être unique dans l'Empire romain, il n'en existe aucun autre exemple connu. "Il est très rare de trouver un bâtiment comme celui-ci où vous n'avez pas de parallèle connu", a ajouté Bowden. "Ce qu'ils essayaient d'atteindre en utilisant ce modèle est vraiment très difficile à dire."

Le bâtiment semble avoir fait partie d'un complexe qui comprenait une villa au nord et au moins deux autres structures au nord et nord-ouest. Une photographie aérienne suggère l'existence d'un bâtiment de forme ovale ou polygonale avec une abside située à l'Est.


Le bâtiment ailé 

La fondation des deux ailes et de la salle rectangulaire a été faite d'une fine couche d'argile et de craie. "Cela suggère que la superstructure d'une grande partie du bâtiment était assez légère, probablement en bois et des murs d'argile avec un toit de chaume", écrit Bowden.
Cela soulève la possibilité que le bâtiment n'était probablement pas destiné à être utilisé à long terme.
D'autre part, la pièce centrale était faite d'un matériau plus résistant, ses fondations ayant été conçues à partir de mortier de chaux mélangé avec de l'argile et de petits morceaux de silex et de brique. Cet section a probablement eu un toit en tuiles… et les tuiles romaines sont très lourdes.

Quelque temps après la disparition de cette structure en forme d'aile, un autre bâtiment, décoré celui-ci, a été construit par-dessus. Les archéologues ont retrouvé des trous de poteaux avec la paroi intérieure en plâtre peinte.

Ce diagrame montre le bâtiment romain en forme de Y vieille de 1800 ans. Quelque temps plus tard, une autre structure, dont les trous de poteaux sont encore présents, a été construite par dessus. Credit: William Bowden


Quelques artéfacts ont été trouvés sur le site mais aucun n'a pu être lié avec certitude à la structure ailée.
Une charrue est passé en plusieurs endroits du site, éparpillant les débris.

En outre, les détecteurs de métaux sont un problème majeur dans la région du Norfolk, où des personnes utilisent ces appareils pour localiser et prendre des matériaux, ce qui a pu arriver à ce site.
Cependant, alors même que l'équipe a pu trouvre des couches intactes, il y avait très peu d'artéfacts. "Cela pourrait suggérer que le bâtiment ailé n'a pas été utilisé pendant un temps très long", en a conclu Bowden.


Le pays des Icènes

Les chercheurs ne sont pas certains de l'utilité qu'a pu avoir ce bâtiment. Bien que sa position élevée le rendait visible depuis la ville de Venta Icenorum, les fondations des ailes sont particulièrement faibles. «Il est possible que ce fut un bâtiment temporaire construit pour un seul événement ou une cérémonie, ce qui pourrait expliquer sa construction peu signifiante», suppose Bowden, "D'un autre côté, le bâtiment pouvait très bien représenter un sanctuaire ou un temple sur une colline à proximité d'une voie romaine, visible de la route ainsi que de la ville."

A ces suppositions s'ajoute l'ancienne histoire de Norfolk où la structure a été trouvée. La population locale dans la région, qui vivait ici avant la conquête romaine, était les Icènes (ou Iceni).
Il se peut que ce soit leurs descendants qui aient et construit le bâtiment ailé. Il faut savoir que l'architecture Icène était assez simple.
D'autre part, leur religion était étroitement liée à la nature, quelque chose qui peut expliquer la situation du site en plein vent. "Les dieux Iceni tendent à être associés avec les sites naturels: les printemps, les arbres, les bosquets sacrés, ce genre de chose ", a expliqué Bowden.

Les Icènes ont disparu de l'histoire après la révolte de Boudicca en 60-61 après JC. Mais, les indices archéologiques font allusion au fait que leur esprit est resté très vivace.  
Bowden et David Mattingly, archéologue à l'Université de Leicester, soulignent que la région dispose d'un faible nombre de villas romaines par rapport à d'autres régions de Grande-Bretagne, suggérant que les gens ont continué à résister à la culture romaine même après que la révolte de Boudicca ait échoué.

Cette structure n'en reste pas moins mystérieuse: en effet, son style architectural ne ressemble ni au style romain, ni au style Icène…

Source: