Sunday, December 11, 2011

Dictionnaire Franc : Incinération - Le blog de LUTECE

Dictionnaire Franc : Incinération - Le blog de LUTECE
http://www.e-stoire.net/article-dictionnaire-franc-incineration-89377636.html

   À la veille des Grandes Invasions, l'occident romain ne pratiquait plus depuis longtemps déjà l'incinération alors que celle-ci était encore largement prédominante en Germanie libre. Les auxiliaires germaniques de l'armée romaine qui se fixèrent en Gaule au cours du Bas-Empire adoptèrent généralement la pratique de l'inhumation.

Une minorité d'entre eux, cependant, comme dans le cimetière d'Abbeville-Homblières (Aisne) demeura fidèle à l'incinération (3 cas pour 85 tombes), cette proportion étant parfois plus élevée, comme à Vireux-Molhain, dans les Ardennes (4 cas pour 47 tombes). Il est tentant d'expliquer ces exceptions par l'arrivée récentes des personnes concernées, venues de territoires où l'incinération était la règle, telle notamment la rive droite ou l'embouchure du Rhin qui était aux mains des Francs. Le même phénomène joua à nouveau, semble-t-il, lors de la conquête franque et de son organisation puisqu'on a découvert, mêlées aux inhumations les plus anciennes de plusieurs cimetières du nord de la Gaule (qu'il s'agisse de fondations nouvelles ou des prolongements de nécropoles du Bas-Empire) quelques cas d'incinérations. On peut citer, parmi d'autres, les sites de Vron et de Nouvion-en-Ponthieu (Somme), de Hordain (Nord), de Bulles (Oise) ou encore de Brèves (Yonne). Ces exemples d'incinérations ayant été révélées par des fouilles assez récentes, menées avec grande rigueur, on peut se demander si cette pratique funéraire, quoique minoritaire en Gaule du nord au lendemain des Grandes Invasions, n'a pas été sous-estimée jusqu'ici. En tous cas, la carte de répartition des incinérations d'époque mérovingienne, surtout denses entre l'embouchure du Rhin et la base du Jutland, prouve bien la connotation germanique de ce rite. Celui-ci devait d'ailleurs survivre longtemps encore en Germanie libre, notamment chez les Saxons. Son caractère païen manifeste le fera condamner par Charlemagne dans son capitulaire De partibus Saxonicae (782)

Source : Dictionnaire des Francs, les temps mérovingiens. Pierre Riché éd. Bartillat

Par Lutece - Publié dans : Dictionnaire Franc - Communauté : L'HISTOIRE DE FRANCE