Wednesday, November 09, 2011

La villa gallo-romaine de Salouël

La villa gallo-romaine de Salouël - Institut national de recherches archéologiques préventives
http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Actualites/Agenda/Exposition/p-13812-La-villa-gallo-romaine-de-Salouel.htm

La villa gallo-romaine de Salouël

du 09 novembre 2011 au 02 septembre 2012
au Musée de Picardie, Amiens
En partenariat avec la DRAC de Picardie (Service régional de l'archéologie) et l'Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives), le Musée de Picardie/Amiens Métropole propose une exposition-dossier consacrée aux villae autour d'Amiens (Samarobriva) et en particulier celle fouillée partiellement (1/4 de l'exploitation) en 2007 à Salouël, rue François Villon (L. Duvette / Nathalie Soupart, Inrap).
 
Musée de Picardie
48 rue de la République, 80000 Amiens
Réservation au 03 22 97 14 00
Ou musees-amiens@amiens-metropole.com

En savoir plus : Musées d'Amiens
 
Ce site présente de nombreuses particularités : sa position géographique en fond de vallée, sa proximité avec la ville antique, Samarobriva, sa durée, de la première moitié du 1er siècle après. J.-C. à la fin du IVe siècle.
La fouille a concerné une aile de la pars rustica qui regroupe les bâtiments d'exploitation alignés de part et d'autre d'une cour interne d'au moins 50 mètres, une taille respectable pour une villa. La pars urbana, la résidence du propriétaire, doit se situer sous la voie de chemin de fer actuelle, dominant le reste de l'exploitation.
 
Aux IIe et IIIe siècles les vestiges apparaissent plus importants. La présence d'une base de colonne retrouvée dans une fosse détritique et l'emploi généralisé de la pierre sur les édifices annexes de cette exploitation tournée vers l'agriculture et l'élevage indiquent le statut social élevé du propriétaire.
Au IVe siècle, l'usage de la maçonnerie est abandonné au profit de simples poteaux de bois ancrés dans le sol. Le matériel recueilli reste cependant important : objets de la vie quotidienne tels qu'épingles en os, outillage métallique, monnaies, céramiques, éléments de parures. Une nécropole de la fin IIIe-fin IVe siècle est associée à cet établissement, soit 26 individus qui, pour la plupart, ont livré deux ou trois offrandes (céramiques ou/et verreries). La plus ancienne, plus richement dotée, est ici reconstituée.
 
L'histoire de cette villa vous est racontée, commentée, illustrée par de nombreux documents, maquettes, reconstitutions et vidéo, et fait le point sur un phénomène qui a été mis à l'honneur par Roger Agache grâce à ses survols aériens, les villae gallo-romaines dans la région d'Amiens (Samarobriva) : Renancourt, Poulainville, Glisy, Dury et maintenant Salouël.