Thursday, September 08, 2011

Maîtrise de l'eau et installations hydrauliques en Gaule du sud

L'inventaire des installations hydrauliques de Gaule du Sud (IVe-IIe s. av. J.-C.) permet de dresser un tableau significatif. D'une part, l'on constate que, si les agglomérations de type indigène possédaient assez fréquemment des installations d'évacuation des eaux pluviales, elles possédaient rarement de véritables égouts, ou des installations hydrauliques d'approvisionnement en eau, y compris sur des sites qui présentaient par ailleurs des témoignages manifestes de leurs échanges avec l'extérieur.

Le tableau des fondations grecques du Midi de la Gaule est plus contrasté : Olbia présente par exemple des caniveaux et un puits, ce qui est peu en comparaison de sa cité-mère, Marseille, qui se dota très tôt de multiples installations hydrauliques, certaines monumentales. Une place à part est accordée à Glanon : cet oppidum indigène se pourvut au IIe s. av. J.-C. de véritables monuments des eaux qui trahissent l'apport de techniques, hydrauliques et architecturales, gréco-italiques.

Plus à HAL

Related Media Related Sites
   

SwordsFromSpain.com

Your Ad here