Tuesday, August 16, 2011

Les souterrains de Jerusalem durant la premiere guerre judeo-romaine

Une découverte archéologique d’aout 2011  vient illustrer un épisode terrible de la révolte juive  qui s’est transformée, face à la détermination des franges les plus radicales des révoltés (les Zélotes),  en véritable guerre judeo-romaine (66 -73 après JC) : la prise de Jérusalem en 70 après JC par les légions romaines commandées alors par Titus.

La prise de Jerusalem par les légions de Titus en 70 après JC:

Titus, fils du tout nouvel empereur Vespasien et secondé par Tibère Alexandre, ancien procurateur de Judée  met donc le siège devant Jérusalem peu avant la Pâque 70. Il a avec lui quatre légions : la  V Macedonica, X Fretensis, XII Fulminata et XV Apollinaris, auxquelles sont joints les contingents renforcés des rois alliés, un grand nombre d'auxiliaires de Syrie, deux mille soldats d'élite de l'armée d'Alexandrie et trois mille des garnisons de l'Euphrate, soit au total soixante dix mille hommes,  qu'il dispose d'abord sur les collines entourant Jérusalem.

Plus à Civilisations Antiques


Related Media Related Sites
   

SwordsFromSpain.com

Your Ad here