Friday, August 12, 2011

De petites mains fouillent la cour de la Villa

Les petites mains qui s'affairent derrière les Antilles toute la journée ne chôment pas. Sur le pont de 8 h 30 du matin à 17 h 30 le soir, ils sont pour la plupart étudiants en histoire, archéologie ou histoire de l'art. Mais comme le dit leur responsable de chantier : « Ce n'est pas sur les bancs de la fac qu'on apprend à tenir une truelle. »

Karine Robin, archéologue départementale, est chargée de leur apprendre, aux côtés de Valérie Mortreuil, les différentes pratiques de fouilles. Chaque été, les bénévoles se succèdent pour une période allant de deux à trois semaines, avec ou sans expérience de la fouille archéologique.

Plus à SudOuest

Related Media Related Sites
   

SwordsFromSpain.com

Your Ad here