Monday, June 06, 2011

Mercure, dieu Gallo-romain 2/2

Le sanctuaire de Donon offre deux caractéristiques majeures des lieux liés ou consacrés à Mercure : la proximité avec les routes et un point situé en hauteur. Comme Lugus, Odin était honoré sur les hauteurs. Dans l’Angleterre anglo-saxone, les anciens toponymes indiquent que Woden était associé aux collines et tumulus artificiels. Cette dernière caractéristique se vérifie aisément, en Gaule mais aussi en Irlande avec le dieu Lug (la plupart des célébrations de Lugnasad – fêtes en son honneur – ont lieu sur des hauteurs).

En Gaule romaine, les temples dédiés à Mercure s’élevaient sur des sommets même si les divinités étaient fréquemment honorées sur ce type de lieu. À la période de la Gaule indépendante, les sanctuaires occupaient d’ailleurs souvent une position dominante, sur le versant ou au sommet d’une colline, sur un éperon ou plus simplement sur une légère éminence "; par exemple les sanctuaires localisés dans le nord de la France se trouvaient dans leur grande majorité sur les plateaux et toujours sur des points culminants.

Plus à Lutèce

Enhanced by Zemanta