Thursday, June 09, 2011

Les Romains et les poils…

Scipion n’a pas seulement vaincu les Carthaginois en rasant leur capitale, il a aussi lancé la mode des crânes rasés. Le vainqueur de la troisième guerre Punique impose cette mode d’influence Hellénique. Dès lors, d’autres grands personnages de l’Etat passent à la « boule à zéro ». Marcellus, le vainqueur de Syracuse, est le premier à apparaître sans cheveux sur des pièces de monnaies.

Les fines lames, les barbiers siciliens, viennent à Rome exercer leurs savoir-faire dans l’art de caresser les crânes au plus près. Bientôt, les Romains de plus de 40 ans prennent le pli et se rasent par souci de coquetterie. Certains n’hésitent pas à se faire épiler les poils ce qui provoque les sarcasmes de Martial : « Tu épiles ton visage avec le psilothrum, et ton crâne avec le dropax. Est-ce que tu crains le barbier, Gargilianus ? S’il te reste quelque pudeur, cesse de déshonorer ainsi ta misérable tête. Ce rôle ne convient qu’à l’organe secret des femmes… »

Plus à Armae