Thursday, June 09, 2011

Les cultures et les pratiques agricoles antiques dans la cité de Béziers

Les opérations archéologiques réalisées préalablement à la construction de l'autoroute A75, entre Pézenas et Béziers (Hérault), ont permis d'enrichir le dossier de la viticulture antique dans la vallée de l'Hérault et de documenter celui de l'arboriculture antique, jusque là très peu perçu par l'archéologie. Les indices de viticultures sont déterminés par les données concernant les unités de production ou de stockage au sein des établissements agricoles, mais aussi par les vestiges des vignobles et les restes paléobotaniques issus du comblement des puits ou d'autres structures archéologiques.

Concernant l'arboriculture, de vastes vergers sont désormais identifiés et permettent d'envisager témoins à l'appui une arboriculture de rendement. Là encore, les analyses paléobotaniques à partir des graines et des bois conservés dans les puits des établissements antiques permettent de compléter les observations archéologiques et de percevoir une grande variété d'arbres cultivés.

Plus à HAL