Monday, June 20, 2011

L’Antiquité, une passion d’aujourd’hui

Le péplum, un genre désuet ? Que nenni, répond l’exigeante Arte. La chaîne franco-allemande diffusera cet été les deux saisons de Rome . Cette série télévisée, qui raconte la fin de la République romaine à travers le destin de deux soldats, connaît depuis 2005 un succès critique et commercial planétaire. Elle a été tournée dans les studios italiens de Cinecittà et ses décors extérieurs coûtèrent si chers que les saisons 3, 4 et 5 ne purent être financées…

Prise de frénésie pour l’Antiquité, Arte a aussi coproduit Le Destin de Rome , diffusé samedi 18 juin, une « mini-série documentaire » réalisée en images de synthèse, avec des dialogues en latin et en grec. La naissance de l’Empire romain est ici abordée à travers le prisme des batailles de Philippes (vengeant César de ses meurtriers) et d’Actium (opposant Octave à Marc Antoine et Cléopâtre).

Plus à La Croix