Tuesday, June 28, 2011

La vie des Romains éclairée par leurs fèces

Des chercheurs italiens ont étudié les vestiges des excréments des habitants d’Herculanum, l’antique cité détruite par une éruption du Vésuve. Conclusion: le régime alimentaire de ces Romains était plus diététique qu’on ne le pensait.

Les 10 t de déchets organiques humains ensevelis dans les ruines couvertes de cendres d’Herculanum, cité voisine de Pompéi, recèlent de précieuses informations sur le mode de vie de ses habitants. “C’est comme du composte, explique Andrew Wallace-Hadrill, directeur de l’Herculanum Conservation Project. Ça n’a absolument aucune odeur.” Ces “vestiges” constituent le plus grand amas de ce genre jamais retrouvé par des archéologues. Le dépôt provient directement des égouts auxquels étaient reliés les habitations et les commerces de la cité antique, que l’éruption du Vésuve réduisit à néant en 79 ap. J.-C., en même temps que sa voisine Pompéi.

Plus à National Geograhic France