Monday, June 20, 2011

Astérix distribue les baffes, les neurochirurgiens diagnostiquent les dégâts…

Publiée dans la très sérieuse revue médicale Acta Neurochirurgica, une analyse exhaustive, réalisée par des spécialistes allemands, recense les quelque 700 blessures crâniennes reçues par les divers personnages dans les 34 albums d'Astérix...

704 cas de traumatisme crânien ou cérébral - 698 chez des hommes, 6 chez des femmes - dont 696 provoqués à l'aide d'objets contondants, occasionnant 188 cas de parésie hypoglosse (langue tendue ou latéralement pendante), et ventilés en 390 traumatismes sévères, 89 traumatismes modérés et 225 traumatismes 'doux' : ce n'est pas le bilan d'un sanglant fait divers, mais celui de quelque 50 ans d'aventures d'Astérix le Gaulois !

Une équipe dirigée par Marcel Kamp, du département de neurochirurgie à l'Université Heinrich-Heine de Düsseldorf, afin "d'analyser l'épidémiologie et les facteurs de risque spécifiques de lésions cérébrales traumatiques dans les albums d'Astérix", a passé au crible les 34 albums existant, y recensant coups, plaies, bosses et autres strangulations, ainsi que les ecchymoses périorbitaires (yeux au beurre noir) et les amnésies sporadiques consécutives,  et notant au passage qu'Astérix et Obélix eux-mêmes étaient responsables de plus de la moitié de ces voies de fait...

Plus à MaxiSciences