Monday, June 06, 2011

Archéologie : encore des trésors sous les pieds des Parisiens

Une statue du Christ de 2 mètres 10 dans les fondations du collège des Bernardins, des pirogues du néolithique sous Bercy, des vestiges de l'église des Templiers sous le marché du IIIe arrondissement… A Paris, qui dit travaux dit surprise archéologique.

« A chaque fois qu'on creuse, on est sûr de trouver des traces de vie des époques antiques et médiévales », affirment les archéologues. Mais les chantiers sont rares. Et le meilleur peut-être à venir.

« A Paris, et notamment dans les carrières*, tout reste à faire », soutient Marc Viret, archéo-géologue à l'Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP).

Les lieux les plus prometteurs ? Les sous-sols du Ier arrondissement jusqu'au VIe, et du XIIIè également, « parce qu'ils sont le noyau de la Lutèce antique, élargi au Moyen-Age, à l'enceinte du roi Philippe Auguste », explique Olivier Ruffier, responsable du service régional d'archéologie rattaché au ministère de la Culture.

Plus à Rue89