Monday, May 30, 2011

Les voies de l’intégration à Rome et dans le monde romain

La citoyenneté romaine est fondée sur des statuts civiques et politiques juridiquement établis durant les premiers siècles de la République. Elle offre à l’empire romain un modèle civique destiné, en près de quatre siècles (IIe s. av. notre ère-début du IIIe s. de n. è.), à englober une grande partie des hommes libres vivant en deçà des limites du territoire impérial.

Deux étapes significatives d’un tel processus ont notamment été bien étudiées : la guerre des alliés au début du Ier siècle av. n. è. en Italie et l’édit de Caracalla de 212 qui octroie à la plus grande partie des hommes libres de l’empire la citoyenneté romaine. Cette thématique, explorée depuis les années 1970 selon plusieurs axes de recherche, juridique, social, politique, culturel et religieux (le contenu de la « romanisation »), mérite d’être explorée de nouveau.

Plus à Apahau