Tuesday, May 24, 2011

Le carnyx : trompette de guerre celte

De nombreux témoignages littéraires ou iconographiques nous font connaître la terrible trompette de guerre des Gaulois, appelée par les auteurs anciens « carnyx ». Elle se caractérise par son pavillon en forme de gueule animale béante. Pour les Romains, cette trompette est devenue à la longue emblématique des peuples barbares, d’origine celte ou germanique, sans doute en raison de ses sonorités tonitruantes et rauques, qui n’avaient rien de « civilisées ».

A ce jour, l’archéologie était restée très discrète sur leur existence. Une moitié de pavillon avait été retrouvée à Mandeure (Doubs), et une tête complète en Ecosse, mais l’appartenance de cette dernière à un carnyx n’était pas certaine, car il pouvait aussi bien s’agir d’un élément d’enseigne (draco). Depuis peu, une découverte extraordinaire nous fait mieux connaître ces instruments d’un autre âge.

Plus à Armae